mardi 11 août 2020 13h27 Navigation : Accueil
Joël Barbiero Version imprimable Suggérer par mail
Le mardi, 21 septembre 2004 13:35

Joël Barbiero, peintre, vit et travaille à Cournon, Puy-de-Dôme, Auvergne, France.

Joël Barbiero (Cliquez pour visiter les oeuvres de Joël Barbiero)L’expression d’une vibrante liberté Aujourd’hui, est un beau jour. Dame harmonie préside à notre rencontre dans l’atelier du peintre. Il y a la douceur du soleil d’automne, il y a l’enthousiasme du photographe Philippe Da Costa, il y a ma joie de retouver Barbiero que je respecte et que je vais encore découvrir, il y a son sourire, son rire... « Tu es comme le dalaï lama, à chaque phrase tu ris, lui dis-je dans son atelier gorgé de lumière, mais tu médites sans doute encore plus que lui », nouveaux rires.

Barbiero nouveau né, s’est vêtu de blanc où plus exactement, ses toiles se sont encore dépouillées de ses couleurs qui pourtant, furent toujours remarquables et discrètes. Barbiero n’aime pas le pourquoi ? Je lui fait donc grâce de lui demander pourquoi le choix du blanc. A l’écoute de ses peintures, je trouve que son blanc est la somme de toutes ses couleurs, mais aussi la recherche d’une élévation nouvelle encore plus parfaite, plus épurée de sa vision. Je ne peux m’empêcher de voir la robe blanche de Saint-François en prière, peinture de Zurbaran au musée des Beaux-arts de Lyon.

Quel est le fil conducteur de l’oeuvre de Barbiero ? Que disent ces immenses toiles (195x195) ou celles plus petites ? Peut-être que la pierre philosophale est blanche, qu’elles vont peu à peu vers une plus belle nudité, comme on va à la source dans cette terra incognita, où Barbiero peint en même temps qu’il découvre son paysage intérieur. Paysage nourri d’une poésie que son regard perçoit dans la nature qui l’entoure. C’est avec un grand métier (qu’il exerce aussi parfois pour se détendre dans des travaux d’école) qu’il maîtrise la matière pour en faire vibrer l’esprit poétique.

L’oeuvre de Barbiero depuis toujours me fait penser à celle de Giotto. Comme chez Giotto, la nature est vue dans son ensemble, dans ses grandes masses, la terre du sol, l’horizon des montagnes opposant une profondeur au bleu transparent du ciel. Ses formes allant toujours vers plus de simplicité, d’ordre, de sérénité, rencontrent une vibrante liberté.

L’oeuvre de Barbiero se poursuit dans l’architecture et l’environnement ; travail monumental dans la lave, Mairie de Cournon ; la Croisée des chemins à Bussy Saint-Georges en Seine et Marne, tables d’orientation au parc Montjuzet à Clermont-Ferrand.

Contact : Joël Barbiero, tél. 06 08 31 74 36, ou Joël Barbiero (ou par formulaire).

Une petite anecdote pour amuser Barbiero et tous les autres peintres :

« Une fois de plus, le peintre Tanguy était dans la plus grande dèche. Ses amis cherchent le moyen de l'aider. Ils découvrent un riche collectionneur de tableaux à qui ils montrent des peintures de Tanguy. L"amateur regarde et dit, loyal : « Que voulez-vous, je ne comprends rien à cette peinture, je ne me vois pas vivre avec elle. Mais si c'est pour aider quelqu'un de qualité, je veux bien lui donner ma grille à repeindre, je le paierai un bon prix ». Tanguy peignit la grille ». Extrait de La beauté sauvera le monde de Bernard Bro.

La galerie photos des oeuvres de Joël Barebiero
 
< Précédent   Suivant >